26 août 2022

Lorraine Desmarais trio / Macha Gharibian trio
Lorraine Desmarais (piano) Alec Walkington (contrebasse) Camil Bélisle (batterie) *** Macha Gharibian (piano, voix) Chris Jennings (contrebasse) Dré Pallemaerts (batterie)

 

 

Il faut se réjouir de la soirée qui vient à plusieurs titres : d’abord, parce qu’il n’y aura pas un concert, mais deux ; ensuite, parce qu’on y découvrira le trio droit venu du Québec de la superbe pianiste Lorraine Desmarais, laquelle à ses débuts perfectionna son art auprès de Kenny Barron, pas moins ; et puis, parce que Bill Evans y sera à l’honneur, ce qui n’est pas à la portée du premier venu et n’arrive donc pas tous les jours. Le trio en majesté, valeur sûre, intemporelle : en un mot, fondamentale comme le classicisme.

There are several reasons to be thrilled by this upcoming evening : first, because there is going to be not one concert but two ; next, because this will give us the opportunity to discover the trio from Quebec led by a superb pianist, Lorraine Desmarais, who once perfected her art with the great Kenny Barron ; and third, because Bill Evans’s music will be honoured, which not everyone can achieve and which does not happen every day. The trio in majesty, a timeless, sure value : in one word, as fundamental as classicism.

Prix Yamaha au Festival International de Jazz de Montréal (1984). Premier prix de piano au Great Jazz Piano American Competition à Jacksonville (Floride, 1985). Prix Oscar Peterson (2002)

***

Joy Ascension est le titre (un rien coltranien, là encore…) du troisième album de cette pianiste de la douceur et du feu, dont l’art poétique, tout de contrastes, sait aussi se faire engagé lorsque Macha Gharibian évoque la destinée de sa terre natale, l’Arménie. Au croisement du jazz, de la soul, de la pop et des musiques du monde, forte de l’appui inspiré de ses compagnons, de sa voix et de leurs rythmes émergent des atmosphères tour à tour rêveuses, exaltées, émouvantes parfois, et toujours captivantes.

Joy Ascension is the title (sounding a bit coltranian, once again…) of this pianist of fire and gentleness, whose distinctive poetic art can also become involved when it comes to Macha Gharibian’s homeland, Armenia. At the crossroads of jazz, soul, pop and world music, strengthened by her companions’ inspired support, from her voice and from their rhythms emerge atmospheres at once dreamy, elated, moving and always captivating.

Victoires du Jazz dans la catégorie « Révélation » (2020)