photo Fabien Breuil

Nefertiti quartet
Delphine Deau (piano, composition), Camille Maussion (saxophone), Pedro Ivo Ferreira (contrebasse), Pierre Demange (batterie)

Nefertiti ? Miles Davis, bien sûr, 1967, son dernier album entièrement acoustique : la quintessence de son évolution émergeant dans une aurore aux accents inouïs sous la plume du poète du quintet, Wayne Shorter. Telle est la référence que ces quatre jeunes artistes, qui se sont rencontrés au conservatoire de Paris où l’on ne plaisante pas avec la culture du jazz, se sont choisie pour se donner un nom et pratiquer un art où les références n’excluent ni l’ordre, ni la liberté, ni la plus amicale des complicités. Une découverte !