Report de la 22ème édition du festival

Chers amis et partenaires de Parfum de Jazz,

L’équipe de Parfum de Jazz est à l’œuvre depuis l’automne pour bâtir la programmation que vous avez découverte sur notre site et dans la presse. La situation sans précédent que nous traversons nous a conduits depuis plusieurs semaines à explorer divers scénarios alternatifs en vue de maintenir malgré tout l’édition à venir du festival.

Cependant, les nouvelles recommandations du gouvernement portant sur les restrictions des déplacements et les enjeux sanitaires induits par la présence du public aux concerts, jointes à la nécessité d’engagements budgétaires qui pèsent lourdement sur une petite structure comme la nôtre, ne nous permettent pas aujourd’hui d’envisager avec réalisme l’organisation de concerts au mois d’août prochain.

Nous nous sommes donc résolus, pour la première fois après 21 éditions successives de Parfum de jazz, à annuler l’édition 2020 et à la reporter à l’année prochaine dans une programmation identique, sous la réserve bien sûr de la disponibilité des artistes aux nouvelles dates envisagées pour la 22ème édition du festival du dimanche 15 au samedi 28 août 2021.

Conscients de l’importance de Parfum de Jazz dans la vie culturelle de l’été en Drôme provençale et de son poids dans l’économie locale, mais également préoccupés par la situation difficile dans laquelle les artistes se trouvent depuis le début de la crise, nous n’avons pris cette décision qu’à regret. Nous pensons aussi à notre public fidèle et à ceux, toujours plus nombreux, qui nous viennent de loin, à nos mécènes, aux communes qui nous accueillent, pour lesquelles Parfum de jazz est l’un des grands événements de l’été; nous n’oublions pas l’équipe de nos bénévoles, qui s’engagent sans compter, année après année, dans notre aventure.

Dans ce contexte difficile, plusieurs collectivités locales (région, département, communes), qui sont à nos côtés depuis l’origine, n’ont pas failli en nous assurant de la poursuite de leur soutien pour nous permettre de faire face aux engagements déjà pris et aider le festival à rester à flot, condition essentielle de son report d’une année. Qu’elles en soient vivement remerciées.

L’équipe de Parfum de Jazz reste mobilisée, avec la volonté plus forte que jamais de vous retrouver toutes et tous l’année prochaine pour célébrer ce que nous partageons : le plaisir d’être ensemble, l’amour du jazz.

Alain Brunet
Président de Parfum de Jazz

 

Précisions

Chers amis et partenaires de Parfum de jazz,

Suite à la parution dimanche 26 avril dans Le Dauphiné Libéré Montélimar & Drôme provençale d’un article annonçant le maintien de l’édition 2020 du festival, Alain Brunet, son président, souhaite apporter quelques précisions: “L’équipe dirigeante du festival n’a pas à ce jour décidé quant à la tenue ou au report de l’édition 2020 du festival. Nous prendrons notre décision mercredi 29 avril après avoir eu connaissance des mesures gouvernementales concernant la stratégie de déconfinement”.

Solidarité

Chers amis et partenaires de Parfum de jazz,

Nous avons œuvré ces derniers mois à la préparation du festival afin qu’en ce début d’année 2020, notre 22ème édition prévue du 9 au 22 août soit opérationnelle. C’est ainsi que nous avons présenté le programme du festival le 12 février dernier, ouvert un nouveau site internet, fait connaître notre programmation sur les réseaux sociaux et qu’il était prévu une ouverture ce jour de la billetterie en ligne.

Mais voilà : nous vivons toutes et tous depuis 10 jours une situation inédite qui s’impose dorénavant à la plus grande partie de la population mondiale. Dans ces conditions, vous entretenir d’un festival de jazz, même s’il nous tient et vous tient à cœur, ne nous paraît pas s’imposer à ce jour.

Pour autant nous sommes déterminés et remplis d’espoir, tout particulièrement celui de vous retrouver en bonne santé l’été prochain en Drôme provençale. Ce sera le meilleur témoignage à adresser aux artistes qui, comme d’autres professions, sont en grande difficulté aujourd’hui.

Dans l’immédiat, toute l’équipe de Parfum de jazz souhaite témoigner sa totale solidarité avec nos concitoyens victimes du coronavirus, son immense gratitude et sa confiance envers tous les personnels soignants des hôpitaux, maisons de retraite, cabinets de ville, de campagne et ses remerciements les plus vifs à toutes celles et ceux qui, par leur travail quotidien, assurent le fonctionnement du pays.

Bien amicalement,

Alain Brunet
Président de Parfum de jazz

Pass “Jazz Ladies”

Pass « Jazz Ladies » en vente en ligne exclusivement à tarif exceptionnel à partir du 8 mars et jusqu’au 21 mars.

Avant l’ouverture officielle de la billetterie du Festival et à l’occasion de la journée internationale des droits de la Femme, Parfum de Jazz propose du 8 au 21 mars un pass “Jazz Ladies” (5 soirées au choix ou 11 soirées) en vente en ligne exclusivement et à tarif exceptionnel. Profitez-en vite!

teaser pass jazz ladies

5 soirées 80 €
11 soirées 150 €

La programmation annoncée

Vous dévoiler le programme de la prochaine édition de notre festival est toujours un plaisir, qui vient couronner la réflexion de l’équipe de programmation pour rendre Parfum de jazz toujours plus beau, plus vif et rythmé, plus en phase avec la vitalité de la scène des jazz d’aujourd’hui…

Pour la 3ème année consécutive, les Ladies du jazz seront à l’honneur. Elles seront sur toutes les scènes du festival, dont l’itinérance traversera la Drôme provençale pour vous conduire d’une semaine à l’autre, entre le 9 et le 22 août, des Baronnies au Tricastin.

De Leila Olivesi – coup de cœur de l’académie Charles-Cros cette année – à la tête de son nonet en 1ère semaine, à Liz McComb en 2ème semaine, Parfum de jazz s’honore de présenter treize formations toutes dirigées par des femmes en provenance de France, d’Europe… et du monde !

Ainsi l’International Jazz Ladies Festival est-il heureux de recevoir les Etats-uniennes Champian Fulton, Myra Melford, Liz McComb, Lauren Newton venue d’Allemagne, la Canadienne Rachel Therrien, la Syrienne Naïssam Jalal, la Franco-Syrienne Climene Zarkan (Saräb) les Françaises Gabrielle Koehlhoeffer, Mélanie Dahan, Carine Bonnefoy (artiste Génération Spedidam) ainsi que diverses formations dirigées par des musiciennes : Nefertiti, Banan’N Jug…

Une mention particulière revient à Joëlle Léandre, qui fait voyager sa contrebasse autour du monde entier depuis plus de 40 ans et qui sera pour la première fois sur la scène de Parfum de jazz avec un trio franco-américain inédit réuni par ses soins. Enfin, pour finir le festival en beauté, la diva Liz Mc Comb et son trio de stars Etats-uniennes et le Duke Orchestra de Laurent Mignard qui offrira au public son Duke Ladies, hommage à la musique de Duke Ellington, à ses chanteuses et ses musiciens immortels.

Conférences et discussions sur la place des femmes dans le jazz et au-delà sur les questions de genre (ô combien d’actualité!), compléteront le riche programme de cette 22ème édition.

Cher public, n’hésitez pas à nous suivre sur www.parfumdejazz.com, le site sur lequel vous trouverez comme par le passé tout ce que vous aimerez savoir… et qui paraîtra bientôt devant vous dans des habits tout neufs !

Alain Brunet
Président de Parfum de Jazz

Bienvenue à Lady Jazz 2020

Bruno Théry signe l’affiche du festival.

Peintre, affichiste, Bruno Théry a su se créer un style reconnaissable entre tous, dans la lignée de la grande tradition de l’affiche française.
Après 30 années “d’aventures partagées” avec les plus grandes créateurs et institutions culturelles et humanitaires de la région Rhône Alpes, la poésie,
la fantaisie loufoque, l’humour de Bruno restent très présents dans sa production.
Depuis sa première affiche pour le festival du cinéma fantastique d’Avoriaz en 1983, il consacre l’essentiel de sa production au spectacle vivant avec des affiches marquantes pour Jazz à Vienne, A Vaux Jazz, BatÔJazz et aujourd’hui Parfum de Jazz. Plusieurs de ses affiches sont utilisées pour le décor du film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » de Jean-Pierre Jeunet. Également illustrateur, Bruno Théry a travaillé pour les éditions Actes Sud.

“Toute expression, tout travail vient de loin. Il est impossible de répondre à la demande si souvent formulée de savoir combien de temps nous a demandé telle création. Elle nous occupe tous les instants de tout le temps, chaque enseignement, chaque hasard s’agglomèrent en désirs et souvenirs et garnissent mon panier à provision. Pour moi toute expression commence par des toutes petites histoires écrites sur des cahiers.

Dans le cadre de mon travail habituel, j’illustre en de multiples dessins traduisant chacun à sa manière le projet envisagé, en vue d’être sélectionné.
Je réalise la maquette choisie dans une mode pictural. Son processus d’élaboration progresse  lentement en s’enrichissant de chaque évaluation et tâtonnement. La créativité puisant son énergie dans l’intuition, l’émotion et la densité de l’intention. J’ai l’impression d’inventer et de gravir lentement un chemin qui monte vers un but sans cesse perfectible et inatteignable .

Pour la création de l’égérie conquérante de Parfum de Jazz, j’explore un tout nouveau mode d’expression, un tout autre paradigme en trois temps, trois mouvements: Toutes mes rêveries et intentions sont construites et peintes pour de vrai et réunies dans mon atelier, par la construction d’instruments de musiques improbables d’art brut, par des essais de multiples  peintures et maquillages sur divers mannequins et modèles vivants, et par un amoncellement d’accessoires bricolés, chapeaux, voilettes, tissus divers, passementerie, plastiques, fruits exotiques, accessoires, bois peints…
La création à proprement parler jaillit dans une mise en scène  lors de  séances de photographie en musique et dans la lumière des projecteurs. Les personnages surgissent, se créent, se déconstruisent  se transforment en grande euphorie au gré des émotions, des nécessités techniques, des exubérances, des envies et des folies. Le calme retrouvé, les projets d’affiche sont finalisées devant l’ordinateur sur photoshop, le choix des photos, des cadrages et des typographies. Pour enfin sélectionner l’affiche originale de l’édition de l’année du festival Parfum de jazz”.