LE FESTIVAL DÉBUTE DANS

Jours
Heures
Minutes
Secondes
RECEVEZ NOTRE LETTRE D'INFORMATION
Inscription à la Lettre d'Information

J'accepte de recevoir la newsletter

AU PROGRAMME

REPORT DE LA 22ÈME ÉDITION DU FESTIVAL

Chers amis et partenaires de Parfum de jazz,
L’équipe de Parfum de jazz est à l’œuvre depuis l’automne pour bâtir la programmation que vous avez découverte sur notre site et dans la presse. La situation sans précédent que nous traversons nous a conduits depuis plusieurs semaines à explorer divers scénarios alternatifs en vue de maintenir malgré tout l’édition à venir du festival.

ACTUALITÉ

Chers amis et partenaires de Parfum de jazz, Temps difficiles pour la culture et les festivals ! Nous ne …
Chers amis et partenaires de Parfum de Jazz, L’équipe de Parfum de Jazz est à l’œuvre depuis l’automne pour …
Chers amis et partenaires de Parfum de jazz, Suite à la parution dimanche 26 avril dans Le Dauphiné Libéré …
Chers amis et partenaires de Parfum de jazz, Nous avons œuvré ces derniers mois à la préparation du festival …
Pass « Jazz Ladies » en vente en ligne exclusivement à tarif exceptionnel à partir du 8 mars et …
Vous dévoiler le programme de la prochaine édition de notre festival est toujours un plaisir, qui vient couronner la …
Bruno Théry signe l’affiche du festival. Peintre, affichiste, Bruno Théry a su se créer un style reconnaissable entre tous, …
Nous avons le plaisir de vous annoncer les premiers noms de l’édition 2020 : Leila Olivesi, Naïssam Jalal, Nefertiti …

LE FESTIVAL

Un peu d’histoire,

Parfum de jazz est né en 1999 sous les auspices de la mairie de Buis-les-Baronnies et de son maire Jean-Pierre Buix, instituteur, avec qui j’avais partagé les bancs de l’école normale d’instituteurs de Valence quelques décennies plus tôt.
Pourquoi ne pas organiser un festival de jazz à Buis-les-Baronnies, capitale du tilleul ? Jean-Jacques Taïb avait créé, à la fin des années 1960, une formation vocale et instrumentale de belle qualité qui s’était produite en Baronnies sous l’égide de la fédération des œuvres laïques de la Drôme et de son secrétaire général d’alors, René Simard. Quelques graines étaient semées.
Sans autre moyen qu’une petite subvention de la commune, le festival a vu le jour trois soirées durant au cœur du mois d’août 1999. Un big band de musiciens amateurs danois dont certains disposaient de résidences secondaires en Baronnies a conclu cette première et très modeste édition du festival.
Parfum de jazz était né ! Et avec lui, l’envie d’un certain nombre de mes anciens camarades de l’école normale de nous rejoindre en qualité de bénévoles afin de nous aider à réaliser la 2ème édition du festival. Je ne saurai citer tous ces « pionniers », mais ils se reconnaîtront…
Nous ne saurions oublier le rôle de Jean-Pierre Buix, dynamique maire de Buis-les-Baronnies, catalyseur des énergies, dont la faconde a électrisé les premiers auditeurs. A ses côtés, des élus fidèles et dévoués, Gérard Jean et André Donze en particulier, ainsi que les responsables des services techniques Fabien Baudin et Laurent Corréard, dont le travail et la générosité ont été déterminants dans la réussite du festival …

JAZZ AU VILLAGE

Jazz au village propose des concerts gratuits destinés aux habitants des villages de Drôme provençale en marge des concerts payants proposés en soirée . 
Ils se déroulent en fin d’après-midi, en extérieur, sur la place du village ou autre lieu central, dans un esprit de convivialité.
Le programme musical assuré par des artistes régionaux est conçu en cohérence avec la déontologie du festival, pour toucher un public familial plus large.
Les artistes invités se produisent plusieurs fois, en différents lieux, pendant toute la durée du festival.

AUTOUR DU FESTIVAL

à découvrir prochainement

CONFÉRENCES & DISCUSSIONS

à découvrir prochainement

EXPOSITIONS
PHOTOS

à découvrir prochainement

CONFÉRENCES & DISCUSSIONS

à découvrir prochainement

EXPOSITIONS PHOTO

NOS PARTENAIRES